Affichage de 92419 résultats

Description archivistique
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Hierarchy Affichage :

67296 résultats avec objets numériques Afficher les résultats avec des objets numériques

Patrimoine sonore fribourgeois

Le projet «Patrimoine sonore fribourgeois» a permis de sauvegarder plus de 10'000 documents sonores liés au canton de Fribourg.
Ce fonds est accessible sur un poste d’écoute, situé à l'espace fribourgeois de la BCU, et permet de consulter la base de données de la RTS.

Alexandre Dumas à Fribourg : un regard romantique

  • Fribourg Bibliothèque cantonale et universitaire 2021
  • Conférence-diaporama présentée le jeudi 15 avril 2021 au Grand-Saconnex
    (Genève), dans le cadre des «Rencontres littéraires Mosaïque».
  • Durant l’été 1832, le jeune Alexandre Dumas – il vient d’avoir 30 ans -, poussé par des raisons médicale (le choléra) et politique (une insurrection), quitte Paris et effectue «ce qu’un médecin ordonne lorsqu’il ne sait plus qu’ordonner : un voyage en Suisse.» Alexandre Dumas visite la Suisse de manière assez complète et ses Impressions de voyage : Suisse paraîtront progressivement entre 1833 et 1837, d’abord dans La Revue des Deux Mondes, puis en volumes. Le futur romancier n’a alors publié que quelques pièces de théâtre et des chroniques historiques ; le récit de son voyage en Suisse va servir de «laboratoire de la prose narrative dumasienne». Au début du mois d’août 1832, Alexandre Dumas visite le champ de bataille de Morat, la ville de Fribourg et l’ermitage de la Madeleine, près de Guin. Quelles sont les curiosités touristiques décrites par l’écrivain voyageur ? Sont-elles toujours visibles aujourd’hui ? Quel regard jette l’écrivain sur le canton de Fribourg à l’époque romantique ? Notre regard sur Fribourg a-t-il changé ? Près de deux cents ans plus tard, Michel Dousse s’est lancé sur les traces d’Alexandre Dumas, en publiant le texte paru dans La Revue des Deux Mondes (1834), en parcourant le même itinéraire entre Morat et Fribourg, en comparant son récit de la bataille de Morat avec l’Histoire des ducs de Bourgogne de Prosper de Barante (1825), en confrontant sa description de la ville de Fribourg aux récits des autres voyageurs romantiques, aux guides de voyage, aux cartes et aux gravures de l’époque, en photographiant les curiosités décrites par l’écrivain en 1832.

Dousse, Michel

Fribourg vu par les écrivains : Panneaux de l’exposition

  • Fribourg Bibliothèque cantonale et universitaire 2015-2017
  • Quels sont les livres qui, à travers les siècles, ont décrit la ville et le canton de Fribourg ? Quels écrivains ont parlé de Fribourg ? Quels voyageurs ont passé par Fribourg ? Nous ont-ils laissé un récit de leur découverte ? Et les Fribourgeois, ont-ils évoqué leur pays ? Quelle image du pays fribourgeois s’en dégage-t-il ? Jusqu’au XVIIIe siècle, les voyageurs passent plutôt par Morat, pour découvrir l’ossuaire des Bourguignons, vestige de la fameuse bataille de Morat (1476). A la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècles, ils parcourent volontiers la Veveyse et la Gruyère pour admirer les paysages pastoraux situés au-dessus de Clarens et de Vevey, rendus célèbres par La Nouvelle Héloïse de Rousseau (1761). Au XIXe siècle, outre l’ermitage de la Madeleine, ce sont l’orgue d’Aloys Mooser (1834) et les ponts suspendus de Joseph Chaley (1834, 1840) qui attirent les voyageurs romantiques dans la capitale. Au XXe siècle, la Seconde Guerre mondiale et l’exil transforment Fribourg en un foyer culturel, où séjournent et passent bon nombre d’écrivains. A travers ces trois siècles, nombreux sont les auteurs qui ont décrit le canton de Fribourg, dans les genres littéraires les plus variés. On trouvera dans la nouvelle édition illustrée de cette anthologie une centaine d’extraits de leurs oeuvres, accompagnés de portraits, ainsi qu’une introduction et une bibliographie.

Dousse, Michel

Résultats 1 à 10 sur 92419